Le prêt entre particuliers : en quoi cela consiste ?

Le prêt entre particuliers est un type de financement de plus en plus convoité en France. Il est une solution pratique pour tous ceux qui ne peuvent ou qui ne veulent pas passer par la banque pour un crédit. Toutefois, avant d’opter pour cette option, il convient d’en apprendre un peu plus à son sujet.

Comprendre le principe du prêt entre particuliers

Avec le prêt entre particuliers, il n’est plus nécessaire de se rendre dans un établissement de crédit ou une banque pour solliciter un prêt. On peut réaliser une opération de crédit avec une personne physique. Cependant, on doit respecter les mêmes règles que les contrats de prêts classiques. C’est-à-dire qu’il faut établir un contrat qui contient toutes les modalités de remboursement. On ne peut pas non plus utiliser des taux d’usures dépassant ceux qui sont en vigueur. On n’est pas contraint de rédiger cet acte pour une certaine somme. Mais en cas de conflit, l’absence d’un contrat écrit indique aux tribunaux qu’il s’agit d’un don et non d’un prêt. Aussi, un prêteur a pour obligation de faire une déclaration de ses revenus aux impôts.

Les moyens pour faire une demande de prêt entre particuliers

Actuellement, on peut aisément trouver des offres de prêt entre particuliers en ligne. De nombreuses plateformes spécialisées proposent tout un panel de financement. Les prêteurs privés inscrits sur ces sites peuvent recevoir des intérêts grâce à leur investissement. Des garanties leur sont octroyées par les plateformes. Ces dernières se chargent de donner les fonds aux emprunteurs. Mais le prêt entre particuliers peut aussi avoir lieu entre amis, ou entre les membres d’une même famille.

Pourquoi se tourner vers le prêt entre particuliers ?

Les documents à fournir pour une demande de prêt entre particuliers peuvent varier d’une plateforme à l’autre. Mais généralement, se munir de son contrat de travail, d’une copie de sa pièce d’identité et d’un justificatif de domicile peut suffire. Nombreuses sont les raisons qui peuvent pousser à faire une demande de prêt entre particuliers. C’est une solution idéale pour une personne fichée à la banque. Quand on se retrouve au FCC (fichier central des chèques) ou au FICP (fichier des incidents de crédits aux particuliers), on n’a plus la possibilité d’obtenir un prêt auprès d’un établissement de crédit ou d’une banque. Ce type de prêt présente aussi des avantages aux prêteurs. Ils peuvent gagner plus d’argent par rapport au rendement d’un livret A par exemple. Pour l’emprunteur, il a la chance de bénéficier d’un taux plus intéressant.

Le contrat de prêt entre particuliers
Quels sont les inconvénients du crédit entre particuliers ?