Quels sont les inconvénients du crédit entre particuliers ?

Que ce soit pour acheter des biens mobiliers, une voiture, des appareils électroménagers ou pour un tout autre motif, souscrire un prêt permet d’avoir à sa disposition la somme nécessaire à la réalisation du projet. Le prêt entre particuliers (PAP) a la côte actuellement en raison de ses nombreux avantages, mais cette solution présente des risques. Focus sur les inconvénients du prêt entre particuliers.

Qu’est-ce que le prêt entre particuliers ?

Face aux sélections drastiques et aux taux élevés proposés par institutions de financements classiques, nombreux sont ceux qui se tournent vers le prêt entre particuliers. Cela permet en effet d’emprunter de l’argent sans passer par une banque. Initialement pratiqué aux Etats-Unis, le prêt entre particuliers ou peer to peerlanding n’est apparu en France que depuis quelques années. Ce système connaît toutefois un succès grâce à sa flexibilité. Il existe actuellement plusieurs sites sur lesquels les particuliers peuvent emprunter de l’argent, mais également placer de l’argent afin d’en recevoir des intérêts. Si le PAP séduit autant, c’est parce que les avantages sont nombreux :

une réponse rapide ; des procédures en ligne ; des taux nettement plus bas que ceux proposés par les banques ; des taux d’intérêt invariables.

Le PAP est particulièrement intéressant pour les personnes fichées FICP ou en cas d’emprunt inférieur à la somme minimum accordée par les banques. Cependant, cette solution présente de nombreux risques qu’il ne faut pas prendre à la légère.

Quels sont les inconvénients pour le prêteur ?

Bien que le PAP semble très alléchant, cette pratique présente de nombreux inconvénients et des risques, notamment pour le prêteur. En effet, le capital investi n’est pas garanti. Cela implique que la personne qui prête de l’argent risque de ne pas retrouver sa mise de départ si l’emprunteur n’est pas en mesure de payer ses dettes. De plus, si le prêteur souhaite récupérer son argent avant 1 an, il devra payer des pénalités. Par ailleurs, il existe une somme minimale à investir.

Les limites du prêt entre particuliers pour l’emprunteur

Le prêt entre particuliers n’est pas adapté aux grands projets. En effet, la somme autorisée est limitée. Les conditions différents selon le site utilisé, mais en général, un emprunteur ne peut pas accéder à un prêt de plus de 50 000 euros. Bien que les démarches paraissent plus simples pour un PAP que pour un prêt auprès d’une banque, l’emprunteur aura quand même à rédiger une reconnaissance de dette pour tout emprunt supérieur à 1500 euros. Il a également l’obligation de faire une déclaration auprès de l’administration fiscale si son prêt est supérieur à 760 €.

Le prêt entre particuliers : en quoi cela consiste ?
Le contrat de prêt entre particuliers