Publié le : 13 septembre 20238 mins de lecture

Vous êtes à la recherche de votre prochaine voiture ? La LLD ou Location Longue Durée est une forme de contrat de location de véhicule couramment utilisée dans le secteur automobile. Particuliers et professionnels y ont ainsi souvent recours. Qu’est-ce que la LLD ? On vous dit tout !

Qu’est-ce que la LLD ?

La LLD automobile ou Location Longue Durée permet, comme son nom l’indique, de louer un véhicule pour une longue période allant de plusieurs mois à plusieurs années en échange d’un loyer mensuel. Les modalités de ce type de location automobile, bien expliquées sur particuliers.sg.fr, en font une formule très prisée des entreprises pour leur flotte de véhicules, mais pouvant également être souscrite par des particuliers souhaitant profiter des avantages de la location à long terme.

LDD comment ça marche ?

Plus concrètement, une banque ou un organisme de crédit achète le véhicule pour le compte du client afin de lui louer ensuite moyennent le paiement de mensualités fixes pendant toute la durée de la location. Le souscripteur d’un contrat de LDD bénéficie ainsi d’une voiture neuve ou voiture d’occasion récente (généralement un modèle entre 1 et 5 ans). Il devient dès lors locataire du véhicule mais n’en est pas propriétaire. Le certificat d’immatriculation reste en effet au nom du propriétaire loueur. À la fin du contrat, le loueur a l’obligation de restituer le véhicule. Il n’a pas la possibilité de le racheter et d’en devenir propriétaire. Le loueur n’a pas à se soucier de la revendre avec l’inconvénient d’une décôte. Au regard des questions fréquentes sur la LLD, une est récurrente : quelle est la différence entre LLD et LOA (Location avec Option d’Achat) ? Contrairement à la LOA, la LDD n’est pas un crédit et n’offre pas la possibilité d’acheter la voiture au terme du contrat de location.

Quels sont les avantages et les inconvénients de la LDD

La LLD automobile présente plusieurs avantages par rapport à l’achat d’un véhicule ou à d’autres formes de location. Parmi les questions fréquentes sur la LDD se posent donc celles de ses avantages et de ses inconvénients

Les avantages de la LDD

  • LLD vous permet de disposer d’une voiture neuve sans nécessiter de financement ou de souscription de crédit. Le loyer est établi contractuellement.
  • La budgétisation et la maîtrise des dépenses liées au véhicule sont facilitées par la fixation des loyers mensuels qui tient également compte des services intégrés tels que l’assurance, l’entretien, les réparations en cas de panne et l’assistance. Tous ces points définis par contrat permettent de prévoir et de gérer plus aisément les coûts liés à l’utilisation du véhicule.
  • Parmi les services inclus il est bien souvent prévu le remplacement du véhicule en cas de panne prolongée.
  • La LLD permet de pouvoir changer de voiture facilement et régulièrement sans se soucier de la revente. La LLD permet ainsi aux utilisateurs de conduire des véhicules neufs ou récents plus fréquemment, ce qui peut être attrayant pour ceux qui souhaitent toujours disposer d’un véhicule moderne.
  • Au terme de la location, l’automobiliste loueur n’a pas à se préoccuper de la revente d’une voiture affectée par une décôte. Il doit purement et simplement restituer le véhicule au loueur.
  • La LDD peut générer des avantages fiscaux pour les entreprises. En effet, les loyers mensuels sont généralement déductibles au titre des dépenses d’exploitation.

Les inconvénients de la LDD

  • Le loueur du véhicule n’est jamais propriétaire, ce qui signifie que les loyers sont versés à fonds perdus.
  • Une LLD coûte à terme plus cher qu’un crédit à la consommation ou qu’une LOA.
  • Une LDD est un contrat très encadré qui répond à des contraintes importantes. C’est le cas par exemple lorsque vous rompez le contrat avant son terme. Cette décision entraînera des frais.
  • Pour faire réparer le véhicule, vous devrez vous adresser à un garagiste partenaire agréé par le réseau. Vous n’avez pas la possibilité de confier le véhicule au garagiste de votre choix, plus proche par exemple de votre domicile.
  • Le plafond kilométrique annuel est spécifié lors de la souscription du contrat. En cas de dépassement, des pénalités importantes sont appliquées puisque le tarif du kilomètre supplémentaire peut être compris entre 0.05 € et 0.40 € selon les organismes loueurs.
  • Lors de la restitution du véhicule, si des dégradations (traces de chocs, rayures…) ou une usure trop importante sont constatées, le loueur facturera des frais pour la remise en état du véhicule.

Questions fréquentes sur la location longue durée : l’assurance et la fin du contrat

Bien choisir une assurance LDD automobile

Avant de signer votre contrat de LDD, vérifiez bien que l’assurance auto est comprise. En tant que locataire vous êtes libre de bénéficier de l’assurance proposée par le loueur qui facilite le traitement des démarches administratives notamment en cas d’accident, ou de souscrire l’assurance auto de votre choix. Prenez bien connaissance du niveau de garanties proposées. Si elles vous paraissent insuffisantes, il est recommandé de souscrire une assurance plus protectrice car les véhicules proposés en location longue durée sont neufs ou très récents. Une assurance auto tous risques représente une formule extrêmement complète car elle couvre les dommages matériels en cas d’accident impliquant ou non la responsabilité du conducteur. Une assurance auto tout risque couvre aussi les dégâts occasionnés par une perte de contrôle du véhicule. Par ailleurs, avec une assurance tous risques, sont incluses de nombreuses garanties intéressantes comme une meilleure indemnisation, une assistance juridique plus complète etc.

Autres questions fréquentes sur la LDD : la fin ou la rupture du contrat

À la fin d’un contrat de location longue durée, le locataire de la voiture dispose de deux options :

  • Il restitue le véhicule et arrête définitivement le contrat pour choisir un autre mode de transport.
  • Il choisit une autre voiture en LDD et repart sur un nouveau contrat. Les mensualités peuvent varier en fonction du nouveau modèle choisi.

Dans le cas d’une restitution de véhicule avant la date de fin de contrat, le locataire doit en informer l’organisme loueur par lettre recommandée avec accusé de réception, au moins 60 jours avant la date prévue de restitution du véhicule. Une pénalité est alors calculée à laquelle s’ajoutent les kilomètres supplémentaires effectués, les éventuels frais de réparations. Le montant des pénalités de résiliations varie en fonction des organismes loueurs.