Comment demander un crédit collaboratif ?

Bien que la banque se révèle être une source de trésorerie fiable pour le financement de projet, elle peut être très réticente quant à l’ouverture du robinet de crédit. Du coup, bénéficier d’un crédit bancaire peut relever du parcours du combattant. Heureusement, il existe aujourd’hui solution innovante de crédit personnel, soit l’emprunt issu d’un système collaboratif qu’est le crédit collaboratif.

Le principe du crédit collaboratif

Connu également sous l’appellation de prêt solidaire entre particuliers (PAP ou P2P), le crédit collaboratif s’affiche comme étant la solution par excellence pour ceux qui ont besoin de financement, mais souhaitent s’affranchir des protocoles bancaires. Pour en tirer profit, il convient de se rendre dans la meilleure plateforme de prêt collaboratif comme Mozzeno.com. Une telle plateforme intervient notamment à la mise en relation entre la personne en quête de financement et les particuliers désirant investir. Cette fois-ci, on ne rémunère plus la banque, mais plutôt les investisseurs. Qui plus est, les taux pratiqués sont souvent plus attractifs que ceux des organismes bancaires traditionnels. Le taux d’intérêt du crédit collaboratif est libre et diffère d’une plateforme à l’autre. C’est pourquoi avant de procéder à la demande de prêt participatif, il faut préalablement faire un comparatif de simulation pour trouver le meilleur taux.

La présentation du projet

Si la concrétisation de votre projet nécessite des fonds plus ou moins importants et que ne vouliez ou pouvez pas contracter un crédit bancaire, le prêt solidaire est un véritable coup de pouce. Cependant, il y a quelques étapes que vous devez prendre en considération pour y accéder en toute simplicité. Sur une plateforme de crédit participatif, vous devez remplir un dossier regroupant tous les détails inhérents à votre demande. Vous devez ensuite présenter votre projet de manière à ce qu’il puisse capter l’intérêt des investisseurs. Durant cette étape, vous devez aussi préciser la manière vous allez utiliser les fonds obtenus, mais surtout comment comptez-vous faire pour les rembourser.

Miser sur les justificatifs pour séduire les investisseurs

Logiquement, demander un crédit collaboratif, c’est fournir à la plateforme des justificatifs qui vont renforcer l’efficacité de votre dossier. N’oubliez pas que ce sont les investisseurs qui sont les seuls décisionnaires des projets qu’ils désirent soutenir financièrement ainsi que la durée de participation. C’est pourquoi avant le déblocage des fonds, ils souhaitent s’assurer que le candidat dispose d’un bon niveau de solvabilité. Donc, séduire les investisseurs implique de justifier de revenus réguliers et stables : deux dernières fiches de paies, contrats de travail (CDI, CDD souvent renouvelé, intérim régulier, etc.), relevés bancaires pour les deux mois précédents la demande. Une fois votre dossier de demande prêt collaboratif monté, la plateforme va l’analyser minutieusement avant de le valider ou non. Dès lors que votre demande est validée, les investisseurs procéderont au déblocage des fonds. C’est la plateforme qui se chargera ensuite de les virer au plus vite sur votre compte bancaire.

Investir indirectement dans des prêts personnels belges
Une plateforme de prêt collaboratif : comment ça marche ?